Blog

Le syndrôme “Du portail de la cour de Maternelle” chez les parents

Nous avons envoyé nos meilleurs journalistes parcourir les maternelles de France, à la rencontre des parents de la future élite française. Suite à de nombreuses interviews, il semblerait que les parents soient pris du syndrôme dit “Du portail de la cour de Maternelle”, DPCM pour les spécialistes.

Enquête et humour !

Mon enfant, c’est le meilleur.

On est tous fier de nos enfants et, rapidement, nous basculons vers le trop plein. Les discussions commencent par vanter la dernière crayonnade de son enfant et, sans s’en rendre compte, le phénomène d’escalade commence :

On apprend que la petite Maëlle peut déjà compter jusqu’à 100 et calculer l’aérodynamique de son Youpala.

Dans l’espace de quelques secondes, pour ne pas laisser son enfant hors concours, les discussions s’emplient de “Mon enfant, c’est un futur sportif, il court déjà le 100m en 15sec.”, etc.

Un petit mensonge, ce n’est pas grave. On connaît tous la vérité.

La guerre des méthodes alternatives

En abordant le sujet de nutrition, on arrive rapidement aux dérives des méthodes alternatives venues tout droit des Etats-Unis.

Comme visiblement, des milliers d’années de développement n’ont pas suffit, il existe encore des nouvelles méthodes inédites : “J’ai entendu dire, que parler en Allemand à son bébé l’aidait à grandir plus vite” ou encore que le langage des signes permet de communiquer … Ah non, c’est avéré, et nous en avons fait un article 😉

Quand la poussette remplace la voiture

Evidemment, lorsque nous sommes passés de 2 à 4 membres dans la famille, nous avons du abandonner le coupé cabriolet pour passer sur un modèle plus pratique, on se comprend. Adieu la frime, bonjour la poussette. Quoique ?

Devant la cour de Maternellle, c’est sans doute le dernier lieu pour montrer les objets bébé à la mode. Pousette 6-en-1 avec sono intégré. De quoi faire des jaloux.

L’anecdote la plus invraisemblable

Quand il s’agit de parler de grossesse ou d’accouchement, on a toujours une anecdote pour nous rappeler les bons et les mauvais moments. Mais lorsqu’elle est retranscrite devant la cour de Maternelle, des détails inédits viennent souvent s’y glisser. Rapidement l’anecdote se transforme en scénario du dernier Tarantino.

Finalement, le calme revient lorsque les enfants sortent et chacun rentre dans son cocon familial.

Jeune maman d'un petit enfant, lorsqu'il s'endort, j'en profite pour partager mon monde et les découvertes autour de ce périple qu'est de donner la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils